Enseigner la lecture et le lexique du CM1 à la 6ème


La maitrise de la langue française, un défi pour le nouveau cycle 3 : enseigner la lecture et le lexique du CM1 à la 6ème

Tiraillées entre des principes didactiques et des incitations pédagogiques parfois contradictoires, remises en question et éclairées par les apports en neurosciences de l’éducation et en psycholinguistique, les pratiques d’enseignement de la maitrise de la langue française voient aujourd’hui, dans l’instauration du nouveau cycle 3, l’opportunité d’une remise à plat des pratiques et surtout d’une harmonisation entre ce qui se fait à l’école et les attentes du collège. L’année charnière constituée par la 6ème doit permettre aux élèves de consolider leurs compétences de lecteurs (fluence, compréhension), de remédier aux obstacles d’apprentissage, en s’appuyant sur une continuité des pratiques et des méthodes mises en œuvre à l’école. Il s’agit de mettre en œuvre un véritable « projet cycle 3 » en lecture et en vocabulaire. Formateur : Jean-Luc Dacheux

Des objectifs :

Il s’agit de proposer aux enseignants, afin de leur permettre d’améliorer leurs pratiques, une approche innovante de l’enseignement de la lecture et du vocabulaire à partir des éclairages donnés par les neurosciences de l’éducation et les sciences cognitives. L’ambition de cette formation, outre les outils et les méthodes, est de construire une culture commune autour de la lecture et du lexique entre tous les enseignants du cycle 3, qu’ils soient en école ou au collège et de leur suggérer des idées de pratiques qu’ils pourront tester, analyser et adapter. Les enseignants seront accompagnés pour :

– comprendre comment fonctionne l’apprentissage de la lecture à la lumière des neurosciences cognitives et des apports de la didactique de la lecture

– mettre en œuvre des situations pédagogiques pertinentes pour permettre à tous les élèves d’acquérir une lecture efficace

– analyser, améliorer, enrichir, les pratiques autour de lecture en usage dans l'école;

– construire des dispositifs permettant aux élèves de s’engager dans la lecture avec plaisir

–  remédier aux problèmes d’ordre graphophonologique en lecture

– enseigner de manière explicite la compréhension en lecture

– solliciter à bon escient les différents niveaux de compréhension en fonction de l'âge et du niveau des élèves (explicite, implicite, inférence)

– concevoir des activités d’apprentissage du lexique en s’appuyant sur la lecture d’albums ou de textes littéraires

– solliciter à travers des jeux et des situations d’apprentissage des niveaux et des registres de langue variés

– développer chez les élèves l’intérêt pour le vocabulaire (étymologie, dérivation, dimensions culturelles de la langue…)

– concevoir et mettre en œuvre des réseaux de lecture adaptés à l’âge des élèves et ouvrant éventuellement la possibilité à des activités interdisciplinaires.

Des contenus de formation attractifs et engageants :

La formation alterne comme toujours des temps d'apports théoriques, illustrés d'exemples, des temps d'analyse de pratiques et de production d'élèves et des moments d'expérimentation et de construction de dispositifs en ateliers.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *