Le cerveau et l’apprentissage : des neurosciences à la neuropédagogie


Se former aux neurosciences pour enrichir sa pratique !

Enseignants de tous les niveaux, de la maternelle au supérieur. Durée 12H. Formateur : Jean-Luc Dacheux

Les neurosciences de l'éducation sont en train de faire une entrée massive dans le paysage pédagogique. Face à ce nouveau défi, les réactions des enseignants vont de la curiositié et l'envie à la peur et au repli. Comment y voir clair et s'emparer de ces nouveaux outils plutôt que de les subir ? En quoi les neurosciences peuvent-elles éclairer nos pratiques, nous aider à les adapter pour permettre la réussite de tous les élèves ?

Une plongée passionnante dans le fonctionnement du cerveau des apprenants et des ateliers pratiques pour construire et expérimenter des dispositifs innovants !

Unité 1, neurosciences et pratiques pédagogiques :

Première partie : apports théoriques et échanges

  • comprendre le fonctionnement des 3 systèmes cognitifs, afin d'aider les élèves à dépasser les obstacles d'apprentissage
  • connaitre les profils perceptifs et la théorie des intelligences multiples pour amener les élèves à prendre conscience de leurs propres ressources
  • se familiariser avec les concepts de clarté cognitive, de réactivation, de zone proximale de développement, afin de construire une véritable différenciation pédagogique
  • comprendre comment fonctionne la mémoire et savoir l'expliquer aux élèves pour qu'ils s'approprient la méthode qui leur convient le mieux
  • comprendre ce qu'est la plasticité cérébrale, le recyclage neuronal, pour renoncer aux déterminismes et accompagner chaque élève sur son chemin d'apprentissage
  • découvrir les mécanismes de la motivation, comment le cerveau "récompense" l'apprentissage
  • connaitre le rôle des lobes préfrontaux dans le contrôle de la frustration, des pulsions, et leur influence sur la capacité à se projeter dans le temps
  • appréhender les mécanismes de la cognition et des émotions, au niveau cérébral, pour proposer des situations d'apprentissage réellement sécurisées
  • mettre en lien ces données théoriques avec quelques éléments incontournables de la pédagogie et de la didactique

Un dossier numérique comprenant un document de synthèse et des fiches outils sera remis aux stagiaires à l'issue de la session.

Deuxième partie ; contextualisation, outils et dispositifs :

  • découvrir, concevoir, utiliser les cartes mentales; former les élèves à leur utilisation
  • situation problème et apprentissage coopératif : un exemple de dispositif
  • la pédagogie inversée : principes, exemples et ressources
  • des tests pour connaitre ses formes d'intelligence et son profil perceptif

Unité 2  : Le cerveau expliqué aux élèves

Première partie : apports théoriques et échanges

Présentation sous forme d’exposé dialogué de dispositifs permettant aux élèves de comprendre leurs mécanismes cognitifs, la manière dont ils apprennent, conceptualisent, mémorisent… Regards sur des expériences menées en établissements, en France et ailleurs. Cognition, mémorisation et hygiène de vie. Le point sur les études démontrant l’intérêt « d’expliquer le cerveau » aux élèves.

Des dispositifs pour comprendre les intelligences, pour apprendre à apprendre, pour mieux travailler en groupe : les intelligences multiples, les méthodes de mémorisation par évocation ou par association, la médiation entre pairs, le tutorat entre pairs…

Deuxième partie  : Contextualisation

Construction de séances / séquences utilisant les dispositifs évoqués le matin. Réflexion sur les observables, la mise en œuvre, l’évaluation.

Discussion et mutualisation.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *