Enseigner le langage oral à l’école primaire


Présentation et contexte de la formation :

Le langage oral est au cœur des programmes et constitue un des axes majeurs du socle commun, et ce n’est pas un hasard. On sait aujourd’hui qu’il est le vecteur vers tous les autres apprentissages, mais aussi vers la socialisation, l’épanouissement personnel, l’estime de soi, la communication fluide…

Or, on observe que de plus en plus d’élèves ont des difficultés langagières : lexique insuffisant ou approximatif, compétences lexicales et linguistiques en retrait…

L’hétérogénéité des publics scolaires vient accentuer ce sentiment chez les enseignants qu’il y a urgence à s’outiller pour soutenir et développer les compétences langagières orales des élèves.

Cette formation se propose donc d’accompagner les enseignants vers une maitrise théorique et pratique de l’enseignement du langage oral. Il s’agira de lever les implicites, les approximations, pour développer une excellence pédagogique et didactique apte à permettre à tous les élèves de construire à l’école des compétences orales satisfaisantes.

Formateur : Jean-Luc Dacheux

Durée : 2 jours

Objectifs de la formation

À l’issue de la formation, les enseignants maitriseront les enjeux de la pratique de l’oral. Ils seront au clair avec les attentes institutionnelles, les articulations avec les autres enseignements. Ils seront capables d’intégrer l’enseignement de l’oral au cours de pratiques spécifiques et au fil des enseignements disciplinaires, mais aussi de la vie scolaire. Ils auront des repères de vigilance et d’évaluation de l’oral. Ils auront construit une progression inter cycles et défini en équipe des objectifs stratégiques afin que les actions de tous soient coordonnées pour un apprentissage structuré. Les enseignants maitriseront les entrées didactiques, les champs de compétences, les différentes fonctions du langage. Les personnels OGEC intégreront des réflexes et des pratiques nouvelles pour être, à leur niveau des « faiseurs et tuteurs » de langage. Tous auront développé des gestes professionnels spécifiques pour accompagner les apprentissages langagiers.

Contenu et déroulement

Entre temps de réflexion collectifs, apports théoriques dialogués faisant références à de nombreux champs de l’éducation (neurosciences, psycholinguistique, pédagogie…), ateliers de contextualisation et de mise en situations, temps d’analyse de pratiques et de situations… la formation accompagnera les enseignants vers une vision ouverte et complète de l’enseignement de l’oral à l’école primaire.

Seront entre autres traités :

Journée 1 : Aspects institutionnels et notionnels, cadre conceptuel, état des pratiques :

  • Le langage à l’école primaire : aspects institutionnels ; le langage oral dans les programmes ; le langage oral au cœur du socle commun
  • Les enjeux de l’enseignement et de la pratique du langage oral : enjeux scolaires, psychologiques, sociaux ; le langage pour penser
  • État des lieux de la pratique orale (à l’école, dans la Société) et des pratiques pédagogiques et didactiques
  • Accès au langage et hétérogénéité
  • Liens entre langage oral et compétences linguistiques, syntaxiques, lexicales
  • Le langage oral pour grandir : exprimer ses émotions, ses besoins, s’affirmer (assertivité)
  • L’oral comme levier pour une réflexion sur la langue : conscience phonologique, unités sonores, principe alphabétique…
  • Les troubles du langage oral : les connaitre pour accompagner, conseiller…

Journée 2 : Aspects didactiques et pédagogiques, progressions, construction d’outils et de dispositifs

  • Les fonctions du langage oral à l’école : communication, construction de soi, représentations du Monde ; langage pour apprendre ; langage pour vivre ensemble
  • Les champs de compétences de l’oral : langage de communication, langage en situation, langage d’évocation
  • Les entrées didactiques : approches communicationnelles, discursives, intégrées
  • Les liens vers l’écrit : du langage ordinaire au langage scriptural
  • Les registres de langue, les niveaux de langue
  • Les spécificités du langage à l’école : usages « seconds » ; vers les disciplines, parler de… parler sur…
  • L’oral et la décontextualisation : le langage oral comme outil de construction du savoir
  • Langage oral et gestes professionnels : l’enseignant tuteur de langage ; le langage pour expliciter les apprentissages ; langage oral et métacognition ; développer l’estime de soi 
  • Les supports de langage oral
  • Quelle(s) mémoire(s) pour l’oral ?
  • Quelles traces ?
  • Concevoir et construire une progression : annuelle, par cycle, inter cycle
  • Évaluer le langage

Au fil des deux journées, des activités en ateliers, en production :

  • Concevoir des situations pour passer du langage en situation au langage d’évocation (explicitation des processus)
  • Des jeux et mises en situations : parler « à la manière de… » (jouer avec le langage oral)
  • Registre de langues et disciplines : fixer le lexique spécifique des disciplines (construction d’outils à partir de situations didactiques dans différentes disciplines et à différents niveaux)
  • Construction et matérialisation des progressions annuelles, de cycle, inter cycles.
  • Pour les personnels OGEC : quel oral dans les situations du quotidien ? Repenser les interactions langagières avec les élèves.

Modalités pédagogiques :

Apports théoriques soutenus par des diaporamas, vidéos, documents. Temps d’analyse de pratiques et de dispositifs. Temps de contextualisation en ateliers (petits groupes ou grand groupe) : conception d’outils et de dispositifs, analyse de séquences, de manuels, construction de séances ou séquences, jeux de rôles, mises en situations…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *