Être autorité, faire autorité

%
Indice de satisfaction mesuré
entre le 22/06/2023
et le 22/06/2024

Accroche

Gestion de classe au quotidien, entre bienveillance et fermeté

L’école du XXI siècle, porteuse de l’ambition de la réussite de tous les élèves, peine à réussir ce défit. Quelles en sont les causes ? L’évolution de notre société, de nos valeurs ou d’un métier qui n’a pas su s’adapter suffisamment tôt à ces changements ? La formation  visera donc à réfléchir à  la place de l’enseignant dans la société d’aujourd’hui ainsi que les moyens d’enseignements à mettre en œuvre pour asseoir son autorité.

Objectifs pédagogiques :

– Développer des gestes professionnels afin de mieux prendre en charge la diversité des élèves (explicitation, différenciation, étayage…)

– Savoir prendre en compte les erreurs et les représentations transitoires des élèves, les valoriser et leur donner du sens

– Développer un climat de confiance et de coopération

– Savoir se positionner en tant qu’éducateur enseignant (une main de fer dans un gant de velours)

– Disposer d’outils de communication pour mieux entrer en lien avec les adolescents

Objectifs opérationnels :

– Différencier les différents rapports à l’autorité (autoritaire, autoritarisme)

– Etre autorité, est-ce que cela s’apprend ? (posture, voix, déplacement)

– Des situations d’apprentissage actives et participatives sont plus souvent en œuvre

– L’amélioration du climat de classe

– Les enseignants utilisent des outils de communication adaptés aux élèves

Contenu et déroulement :

MATIN :

Temps 1 : accueil, présentation individuelle et  apports théoriques sur l’autorité (désacraliser le métier d’enseignant ≠ autoritarisme)

Temps 2 : – qu’est-ce que l’autorité? (Travail de réflexion en équipe et retour collégial).  Restitution en grand groupe retour sur les éléments recueillis, partages et témoignages de pratiques.

APRÈS-MIDI :

Temps 3 :

Comment se faire respecter en cours ? Les limites des sanctions et des punitions.

– Quelle posture dois-je adopter en tant que prof ? Comparaison avec le point de vue des élèves, des parents, du CE, etc…

Temps 4 : La boite à outils

Les gestes pédagogiques d’accompagnement, de positionnement

– Comment s’adresser aux élèves, théorie des portes ?

Utiliser l’Analyse Transactionnelle pour réussir à rentrer en contact avec les personnalités « difficiles » : initiation à la « théorie des portes » de Paul Ware, qui propose des modes de communication adaptés à chaque type de personnalité. Cette approche est particulièrement efficace pour faire face aux postures rebelles de certains ados, au renfermement d’autres…

– Les leviers de motivation ou les principes de la collaboration plutôt que de  l’imposition, l’effet Pygmalion ou Golem

– Points de vigilance et conduites à éviter (mise en situation)

– Présentation d’un projet pédagogique efficace et innovant permettant le cadrage et l’accompagnement de chacun

Le projet d’établissement, les acteurs essentiels, des gestes au quotidien dans la relation élève-enseignant

– Comment mettre en application un projet cohérent tous ensemble dans une communauté éducative.

– questions , réponses

Les bases de la communication positive en situation professionnelle, mise en situation et jeux de rôles

Modalités pédagogiques :

Recueil des représentations et questionnements. Temps de réflexion et d’échanges en petits groupes ou tables rondes, temps d’exposés dialogués pour les apports théoriques et de contextualisation en ateliers (construction d’outils, de dispositifs).

Supports utilisés : Diaporamas (qui seront remis aux stagiaires), vidéo si besoin, documents papiers, bibliographie

Moyens mis en œuvre pour éviter les abandons :

Envoi d’un questionnaire en ligne en amont pour recueillir les besoins et les attentes individuelles. Accompagnement durant les intersessions et après la formation par liste de diffusion permettant des échanges entre les stagiaires et le formateur. Préoccupation de la qualité des conditions d’accueil et de travail en présentiel. Information des stagiaires sur les possibilités d’accès, de stationnement, de restauration et d’hébergement si besoin. Proposition de temps de convivialité durant la formation.

Formateur : 

Jean-Michel Pons, enseignant en EPS, professeur principal 3°, ancien chef d’établissement, coach, formateur Didascol Formation

Évaluation du dispositif :

En cours de formation : En fin de chaque session, reformulation de ce qui a été appris et compris, et des projets de réinvestissement ; autopositionnement (4 niveaux) sur les objectifs évaluables de la session.

À chaud : par le formateur à la fin de chaque session de formation (oral ou écrit), pour régulation du dispositif et à la fin de la dernière session (écrit) pour évaluation du dispositif et des acquis. L’évaluation est individuelle à partir d’un document fourni par l’OF incluant un questionnaire de satisfaction des attentes et besoins et des modalités d’auto-positionnement par rapport aux objectifs annoncés sur le programme de formation et en début de formation (diapositive spécifique)

À froid : sous forme d’un questionnaire en ligne adressé à l’établissement ou aux stagiaires 3 à 6 mois après la fin de la formation, pour évaluer la mise en œuvre des compétences acquises au cours de la formation

En différé par écrit : Une synthèse des évaluations est réalisée par le formateur et transmise à Didascol Formation qui la communiquera à l’établissement.


Prérequis : aucun

Public ciblé : enseignants de tous niveaux

Durée de la formation : 6h

Tous les tarifs des formations sont indiqués sur cette page.

Votre avis sur la formation

Les avis

Aucun avis n’a été donné pour le moment. Soyez le premier à en écrire un.

!!! Le nouveau catalogue de formation 2024-2025 est en ligne !!!

X
Retour en haut